"Bulle 4"

" Un soleil d’or se noie dans l’encre de la nuit, les derniers rougeoiements s’éteignent… tout bascule dans le vide.

Un soleil d’or émerge de l’ombre, où naissent les premières lumières de la vie….tout bascule avec éclat dans le vif.

S’ébranlent, se chahutent, se répondent comme deux cors en querelle,

La mer se dresse au dessus des dunes quand le souffle ravage ces forêts sentinelles.

La torpeur chassée reprend son territoire dans cette jungle chamarrée

Et envahie peu à peu ma lucarne en engloutissant les festivités.

Image réversible du commencement et de la fin aux lignes infinies,

Tourne dans mon œil comme une simple mélodie."

V.Konetzki